Accompagnement à la maternité

 

La grossesse est une période particulière dans la vie d’une femme. En effet, durant la grossesse et l’accouchement, la femme vit des émotions inconnues et des sensations nouvelles. Cette période si particulière sollicite la femme dans sa globalité : physiquement, affectivement et psychologiquement.

La Sophrologie peut accompagner toutes les étapes de la procréation (PMA), la grossesse, l’accouchement et jusqu’au post-partum. L’objectif étant de vivre le plus sereinement possible cette période de la vie d’une femme, d'un couple, d’une famille.

 

 

La Sophrologie intervient en complément de la préparation théorique délivrée par les équipes médicales (sages-femmes, gynécologue, obstétricien…) et va permettre d’intégrer et d’approfondir la relaxation, la respiration, elle ne les remplace pas.

 

Pendant le 1er trimestre, la Sophrologie permet de :

- Faciliter l’intégration des changements corporels : gonflement du corps, prise de poids

- Gérer les manifestations émotionnelles : hyperémotivité…

- Gérer les troubles physiologiques : nausées…

- Préparer les examens médicaux

 

Pendant le 2e trimestre

En plus des accompagnements du 1er trimestre, la Sophrologie permet de :

- Favoriser le lien avec le bébé

-Gérer le sommeil : endormissement, réveil nocturne…

- Gérer la posture mère/femme

- Accompagner les problèmes de sexualité

 

Pendant le dernier trimestre

_     Approche et gestion de l’accouchement : émotions, douleurs et respiration pour accompagner les contractions.

-   Visualisation des différentes étapes de l’accouchement pour les appréhender au mieux lors du jour J et vivre son accouchement plus sereinement.

 

Enfin en post-partum

- Gérer les douleurs postopératoires : césarienne, épisiotomie…

- Gérer le sommeil

- Gérer les manifestations émotionnelles : babyblues

- Gérer les troubles physiologiques : allaitement maternel

- Favoriser les changements corporels

- Favoriser le lien avec bébé : prématuré notamment

- Gérer la posture mère/femme

- Accompagner les problèmes de sexualité

 

 

Accompagnement lors de parcours de PMA

 

Quand la femme, et plus généralement le couple, envisage de démarrer un protocole d'aide médicale à la procréation, un long parcours a déjà été vécu.

Ce parcours est souvent vécu comme une épreuve difficile qui use et démoralise.

Le doute et l’inquiétude précèdent l’angoisse et la culpabilisation, qui démultiplient les effets dévastateurs du stress et de l’anxiété.

 

Les différentes étapes de la FIV (Fécondation In Vitro) sont génératrices de tensions : l'inhibition suivie de la stimulation ovarienne, la ponction de ces follicules et le transfert de l'embryon sont vécus le plus souvent comme 36 jours difficiles.

Ils sont ensuite suivis d'une période d'attente des résultats qui peut aller jusqu'à 7 semaines.

Cette période est génératrice d’inquiétude et vécue avec un sentiment de grande solitude.

 

Enfin, si arrive l’annonce de mauvais résultats, même si le personnel de soin tente toujours de présenter les choses le plus humainement possible, ils sont souvent ressentis comme violents et destructeurs.

Il est maintenant démontré qu’un corps détendu et un moral fort permettent d’optimiser les chances de réussite d’une F.I.V.

La Sophrologie,l'hypnose,  grâce à différentes techniques, permettent d’agir à tous les moments du protocole :

 

Dès le début du protocole

Avec des séances visant à apprendre et intégrer le lâcher prise, apprendre à se détendre et à relativiser les contraintes du protocole tout en gardant une attitude positive.

 

Pendant le protocole

Des séances visant à travailler sur le renforcement du schéma corporel, sur les techniques de respiration et de relaxation musculaire, pour aider à préparer son corps et son appareil génital pour vivre le mieux possible et optimiser l’intervention.

Parallèlement, d’autres techniques permettent de libérer les tensions inutiles, prendre du recul sur l’évènement et à renforcer la confiance.

 

Après le protocole

Accompagner quelque soit le résultat de la F.I.V.

Soit le résultat est positif et les techniques proposées permettent à la future maman de se visualiser positivement dans son avenir proche.

Soit le résultat est négatif et alors aider à relativiser l’échec de la tentative pour préparer positivement à un nouvel essai.